L’axe premier du Viager est de financer le maintien à domicile

Le viager a été notre axe de métier pendant 15 ans. Nous en connaissons parfaitement les rouages et les bénéfices que cela apporte. De plus, 95 à 98 % des seniors souhaitent rester au domicile le plus longtemps possible et nous encourageons cette démarche ! C’est la raison pour laquelle, nous proposons les solutions Care et Vieillissement à l’étranger pour y contribuer ainsi que la vente en viager.

Le Viager International est-ce possible ?

Notre Plateforme Retraite centralise et traite l’ensemble des demandes sur le Territoire International.

Le Viager (démembrement de propriété) est régi par le Code Civil. En fonction des pays, le Démembrement de Propriété est réalisable ou non, tout dépend s’il y a existence d’articles à ce sujet dans le Code Civil. En France par exemple, cela est possible et fait partie des contrats dits « aléatoires » tout comme les paris et les jeux (article 1964 du C.C).

En fonction des pays d’origine et d’installation, nous effectuons une étude de faisabilité en collaboration avec notaires et avocats des pays respectifs pour les aspects juridiques, fiscaux, assurantiels.

Le Démembrement de Propriété c’est aussi un Immobilier Mutualiste…

Le proposer, c’est assurer le suivi du cercle vertueux de 30 ans de vie à la retraite de nos clients bénéficiaires.

Le viager fait partie intégrante du circuit immobilier et bouquets de services proposés pour une retraite encadrée. Nous assurons ainsi les services globaux liés à la Longévité à l’étranger.

Nous intervenons à des moments précis de la vie, notamment, dans les problématiques financières liées aux aléas santé et vieillissement.

Quels sont les bénéfices de ce Service Viager ?

• Augmenter les revenus (placement épargne)
• Alléger la partie successorale, les bénéficiaires d’une occupation à vie du logement ne sont plus propriétaires, ce qui soulage bien souvent les héritiers d’un poids surtout d’un logement à distance
• Protéger le conjoint d’une habitation à vie (fréquent dans une seconde union)
• Rester indépendants financièrement des enfants (éviter l’obligation alimentaire du Code Civil)
• Financer le maintien à domicile et la dépendance
• Compenser les doubles baisses de revenus (fin exonération fiscale, veuvage/pension de réversion)

Comment s’articule un démembrement de propriété ?

Nous savons qu’il est plus simple d’expliquer par un schéma le principe.

La Pleine Propriété (valeur totale du bien) = Nue-Propriété + Droit d’Usage et d’Habitation (ou Usufruit) réunis.

Lors d’une vente, le capital perçu par les vendeurs, représente une partie de la valeur du bien, le droit d’usage et d’habitation implique rester chez soi à vie, il est donc déduit du prix du logement (principe de loyers payés à l’avance sur une espérance de vie estimée en couple, personne seule et sexe).

Quels sont nos outils pour calculer les revenus à percevoir ?

Beaucoup de structures non averties en la matière calculent sur la base INSEE, or les espérances de vie qui y sont représentées, font référence à un échantillon de personnes et années de naissance. Cela n’est pas représentatif de la réalité de la longévité d’aujourd’hui. 30 ans à la retraite est une réalité ! Vivre 2 ans de plus lorsque nous sommes en couple que seul(e), est une réalité. L’espérance de vie d’un enseignant est plus longue que celle d’un maçon, ça c’est une réalité. Les femmes sont majoritaires en EHPAD ou résidences services seniors et sont âgées de plus de 90 ans, ça aussi c’est une réalité.

Pour effectuer un calcul viager représentatif de la population senior qui s’expatrie, nous disposons d’une table assurantielle (table de mortalité) générique réalisée en collaboration avec notre Institution de Retraite et de Protection Sociale Partenaire. Nous disposons également des données financières pour les aspects immobiliers (valeur vénale des logements, valeurs locatives).

L’espérance de vie des seniors expatriés est  bien souvent plus élevée, que celle des populations en pays d’accueil, dont les conditions de vie n’ont pas toujours été favorables ou ne le sont pas encore totalement…

A quel âge peut-on vendre son logement en viager ?

Il n’y a pas d’âge minimum ou maximum. Cependant, si le moteur premier est d’augmenter ses revenus, il y a deux facteurs qui entrent en compte : la valeur de départ du logement et l’âge.

Plus la valeur de départ du logement est élevée, plus le capital perçu à la vente est élevé (sauf si vendeurs très jeunes).

Plus les âges à la vente sont « avancés » plus le capital perçu est élevé (sauf si la valeur de départ du logement est faible).

En conclusion, par une logique mathématique et actuarielle, la tranche d’âge à partir de laquelle nos clients nous sollicitent pour vendre est de 70 ans minimum.

Nos acheteurs qui sont-ils ?

Acquéreurs Institutionnels : en France, des Institutionnels (caisses de retraite, mutuelles, assurances) font l’acquisition de logements en démembrement viager grâce à des fonds d’investissement dédiés à cet effet. En fonction des fonds disponibles, nous privilégions cette orientation car nous œuvrons dans un sens commun celui de l’implication sociale dans les enjeux sociaux et sociétaux liés à la Longévité.

Acquéreurs privés : ils proviennent de tous pays, nos investisseurs disposent de liquidités pour financer l’intégralité de la somme à verser dans l’acquisition de la nue-propriété. Nous privilégions un capital perçu en une seule fois et son placement au sein de notre Institution de Retraite et de Protection Sociale Partenaire, pour des raisons de sécurité du paiement des rentes. Le défaut de paiement (rente non payée) est absent ce qui évite par exemple, des procédures en justice. Car avouons-le, des procédures en pays étranger c’est s’assurer une retraite bien compliquée !

Pour résumer, outre notre prise en charge globale des problématiques liées à la Santé et Longévité à l’étranger, ainsi que l’immobilier, nous synthétisons les avantages de cet immobilier mutualiste qu’est le démembrement de propriété.

Un Service Notarié dédié

Notre Plateforme Retraite ne peut proposer protection, sans une étude notariale partenaire, basée en France à Paris. Bien entendu, chaque pays traite différemment les actes de vente, dans certains cas ce sont des notaires, dans d’autres cas, des avocats. Cependant, pour la vente en viager en France, notre Service Notarié Partenaire centralise les opérations et aspects testamentaires. En effet, depuis un grand nombre d’années, nous sécurisons ensemble, les ventes en viager réalisées par nos services auprès d’Institutions de Prévoyance Françaises. Les notaires respectifs de nos clients peuvent accompagner à la vente. Pour les ventes en viager à l’étranger, notre Service Notarié supervise le bon déroulement des opérations et protection des vendeurs.

Pour obtenir des informations complémentaires # un pôle téléphonique 6 jours/7 # un seul numéro à composer en France (Paris) # ou bien déposer une demande de contact tout en bas…

En savoir plus :

+ 33 (0)1 82 70 20 75

En savoir plus :

+ 33 (0)1 82 70 20 75

Les seniors déjà expatriés et pour qui la prise en charge immobilière n’a pas été gérée par nos soins pour l’expatriation, peuvent bien entendu bénéficier des services « en cours de route ». Notre mission sociale est d’assurer un cycle de vie à la retraite à l’étranger pour tous les seniors expatriés !

SILVER ZOOM : le clin d’oeil instructif qui séduit nos clients, partenaires et lecteurs !

L’espérance de vie progresse de 3 mois chaque année. En France, plus de 14 000 pensionnés sont centenaires dont 85 % de femmes. Pour les 65 ans et +, la notion de transmission à leur descendance n’est pas patrimoniale mais davantage familiale. Seulement 15 % d’entre eux souhaitent transmettre des biens financiers et 25 % des biens immobiliers. Les revenus des seniors sont stables car composés à 77 % de retraites.

Pour toute demande d’étude juridique et actuarielle, contactez notre Service Viager.

Demandez à être contactés

Vous souhaitez bénéficier d’une étude viagère juridique et actuarielle, merci de laisser vos coordonnées.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.